Aller plus loin dans l’écriture

Des stages sur mesure pour faire de vous un écrivant plein de ressources :

  • « Vous m’en direz des nouvelles  » Écrire une nouvelle
  • «  Oser affronter la page blanche » Réveillez votre créativité
  • « Mon premier texte long » Réécrire et finir
  • « Travailler et enrichir son style»
  • «  Creusez-vous la mémoire » Souvenirs, souvenirs…
  • « Romancez votre vie » Votre vie est un roman que vous pouvez écrire. Suivez le guide.

Ces stages se déroulent sur quatre dimanches (un par mois). Ils sont réservés à quatre « écrivant(e)s », au maximum, pour rester dans l’esprit d’un atelier sur mesure. Chacun s’intéresse au travail de tous, dans un partage constructif et bienveillant.

Lieu : dans une belle demeure familiale, propice à l’inspiration, à Goudourville (82)

Possibilité d’hébergement.

Début du prochain stage Mon premier texte long  : dimanche 3 mars 2019

Puis les dimanches 7 avril, 5 mai, 16 juin 2019

Tarifs : 50 € par dimanche, soit 200 € le cursus complet.

Consultez un guide de « haute écriture » ! L’un de ces stages vous intéresse. Parlons-en !

Emilie KAH GARRIGUES Éveilleur d’idées ®

contact.emilid@gmail.com                                                                                                                                                                                                                                                                        

2 réponses à Aller plus loin dans l’écriture

  1. Vanghersdale dit :

    Bonjour à toutes et à tous
    C’est à cette heure matinale,entre chien et loup, que me vient l’idée d’abonder le Blog d’Emilie, en vous racontant notre séance de travail d’hier soir à l’atelier d’écriture. Voici ce que nous proposait notre éveilleuse d’idées:
    – analogies entre l’homme, le chien, et la télévision.
    Le jeu étant lancé, nous avons tous saisi la baballe au bond. Je dois dire que certain faisaient un peu le gueule, c’était loin d’être évident! Mais nous avons fini par ronger notre os, et flairer….les bonnes idées.
    – certaines avaient du mordant et nous ont fait rire à s’en décrocher la mâchoire
    – d’autres nous ont émus, comme un bon film que l’on visionne plusieurs fois en replay
    – d’autres encore, nous ont fait réfléchir:

    Le chien aboie et l’émission passe, repasse, et nous lasse

    Si caresser son chien amène des puces,trop de télé, c’est la migraine en plus!

    Enfin, qui veut noyer son chien l’accuse de rage, mais trop d’écran, et c’est la télé qui vous prend en otage!

    J’en passe bien sûr, et des meilleures, nous n’avions pas imaginé tant de corrélations entre le monde canin et le genre humain ( à moins que ça soit le contraire), et je comprends mieux maintenant pourquoi Jérôme Deschamps avait intitulé sa série télévisée  » Les Deschiens ». Il avait certainement fait ce travail avant nous.

    Nous avons ensuite dressé l’oreille afin d’écouter attentivement les textes proposés. Comme d’habitude les histoires étaient toutes différentes et intéressantes, et nous nous sommes régalés. J’en ai même surpris qui se léchaient les babines!
    Mais nous avons du zapper car il était plus de 20H et nous avions les crocs!
    Nous nous sommes quittés rapidement sans même nous faire la bise notre amie J ( elle se reconnaîtra) n’aimant pas la salade de museau!

    Merci Emilie, pour cette soirée sympathique, sans contest, elle avait du chien ( sans le faire exprès comme disait Léo si souvent censuré à la télé)
    Tiens, Léo, quel joli nom pour un futur compagnon à quatre pattes, qu’en pensez vous?

    Amitiés, Michelle

    • emildkg@admin dit :

      S’il y en a une parmi nous qui ne manque pas d’idées, c’est bien toi, Michelle ! Merci de ton enthousiasme à me suivre quelle que soit ma proposition d’écriture. Je vois qu’hier soir, tu n’avais pas épuisé ta musette d’analogies « téléviseur / chien ». Notre atelier s’enrichit, séance après séance, des contributions de chacun. Que du bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.