Maison d’écriture

Ici, on n’écrit pas dans un lieu froid et anonyme. À peine franchi le seuil de cette maison balzacienne, l’imagination s’emballe. Cette demeure provinciale est dans la même famille depuis 1844. Elle est restée dans son jus, tout en offrant un confort de bon aloi. Un lieu idéal pour se mettre hors du monde et ne s’attacher qu’à son ouvrage. Trente-six hectares à découvrir lors de promenades méditatives et vivifiantes.

Bernard et Émilie Garrigues sont heureux d’ouvrir leur maison aux personnes désirant écrire dans leur décor enchanteur.

Pour tout renseignement

Photo : Dominique Demathieu


Ancien moulin à vent (Photo Dominique Demathieu)
Le pigeonnier et, en haut du coteau, l’ancien moulin à vent.
(Photo Dominique Demathieu)
En route vers le moulin.
(Photo Dominique Demathieu)