Ne désespérez pas de trouver une bonne idée


Vous avez un article à écrire, un nouveau chapitre pour votre roman à imaginer, un courrier embarrassant à rédiger, que sais-je ? Vous tournez le problème dans tous les sens, sans parvenir à trouver une idée qui vous convienne. Sans doute, vous sentez-vous terriblement frustré, et même triste : « Je suis nul ! Et pourquoi donc j’essaye d’écrire ! Je n’y arriverai jamais… ». 

Et bien je crois que cette phase de désespérance fait partie du processus de création. J’ai remarqué qu’il faut parfois que je patauge « grave » pour que quelque chose d’original me vienne. 

Comme je m’intéresse à la créativité, je m’observe en train de chercher des idées. Je suis en panne. Je cherche, je tourne et retourne des mots, des bribes de phrase, des embryons de concept, je feuillette mes carnets de notes. Rien ne me vient ; je m’enfonce dans une boue noire… Un beau matin — c’est souvent le matin —, l’idée sort de ce magma brouillon et obscur. Elle arrive, lumineuse, évidente, fluide. On dirait que mon cerveau s’est mis en ordre, à mes ordres. Je développe ce miracle sans effort. C’est très jouissif.

Avez-vous, vous aussi, connu cette expérience ?

Ce contenu a été publié dans Écriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Ne désespérez pas de trouver une bonne idée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.