Cerveau créatif ?

Le magazine Cerveau et Psycho avait publié, en mars 2018 (n°97), un article signé Sébastien Bohler, qui m’avait vivement intéressée. 

En effet, je suis toujours à l’affut des progrès des neurosciences concernant la créativité pour les confronter à mon vécu. Comment naissent nos idées, comment sont-elles traitées par notre cerveau, comment en faire quelque chose pour nos écrits et pour notre vie en général ? 

Si le cerveau droit semble toujours jouer un rôle primordial dans la créativité, il a cessé d’être considéré par les scientifiques comme le seul siège de celle-ci. Des méthodes de neuro-imagerie très perfectionnées ont permis à des chercheurs de l’université Harvard à Cambridge (Roger Beaty) de localiser les trois réseaux neuronaux qui déterminent la créativité d’un individu. Ces réseaux intéressent les deux hémisphères du cerveau ; ils s’activent simultanément dans l’acte créatif. Le premier nous permet de rêvasser (« réseau par défaut »), le deuxième attire notre attention sur toute particularité intéressante de notre environnement (« réseau de saillance »),  le troisième concentre et organise (« réseau de direction »).  

Le hic est que ces trois réseaux ont tendance à fonctionner séparément, pire à s’opposer ! «  Il n’est pas donné à tout le monde d’être en même temps rêveur et méthodique » , conclut Sébastien Bohler.

Pour créer il faut donc s’appliquer à :

— produire de nombreuses idées ;

— sélectionner, parmi ces idées, celles qui sont intéressantes pour un projet donné ;

— les mettre en forme de façon rigoureuse et obstinée.

N’est-ce pas ce que nous proposons dans nos ateliers d’écritureÉmilieD ® ?

Est-il possible d’améliorer la connectivité entre ces trois réseaux ? Les chercheurs ne le disent pas encore. 

Que faire, donc, en attendant d’en savoir davantage, pour améliorer notre créativité ? 

Travailler et persévérer, sans oublier :

— de s’autoriser à ne rien faire pour laisser notre esprit vagabonder ;

— de ne pas s’arrêter à la première idée, mais d’en chercher beaucoup d’autres pour choisir les meilleures.

Mon amie, Odile Zeller (Plumes d’ici et d’ailleurs), et moi-même proposerons prochainement un stage Éveilleur d’idées ®.Il vous donnera des méthodes pour multiplier vos idées.

Ce contenu a été publié dans Écriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Cerveau créatif ?

  1. Vanghersdale Michelle dit :

    Avoir des idées, c’est relativement facile, mais les mettre en œuvre, c’est souvent une autre histoire, il faut pour cela du savoir faire (atelier d’écriture obligé!), du temps (prenons nous suffisamment de temps pour imaginer?) et du courage (mourir pour des idées). Tout ceci peut se résumer en un seul mot: la motivation. C’est la motivation qui permet aux chercheurs de réaliser des prouesses, et c’est la motivation de chacun qui permettra d’aboutir à une vie meilleure, pour soi même et pour les autres…..à méditer !!!

  2. Sam Uxley dit :

    Effectivement, ca bouillonne chez les chercheurs et ca tempète sous les crânes, d’un coté, comme de l’autre. Je ne peux m’empêcher de faire le lien avec des temps immémoriaux où l’on imaginait, aussi, des agitations de bocal.
    https://www.youtube.com/watch?v=Sla57Zw-FN4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.