Et de trois ! L’atelier d’écriture de Lalande est une plante vivace.

Les ateliers d’écriture sont à la mode ; il en fleurit un peu partout. Certains sont annuels, d’autres vivaces. Nos lecteurs nous pardonneront cette comparaison jardinière — ne sommes-nous pas « gens de la campagne » ! Oui, l’atelier de l’association « PRÊTE-NOUS TA PLUME » est de ces plantes qui repartent chaque année, sans jamais décevoir. Il vient de vivre sa troisième saison.

LES CLÉS DU SUCCÈS

1 un endroit bien choisi : Lalande, salle chaleureuse et bel environnement.

2 un bon jardinier : l’animatrice connaît son affaire et ne cesse d’enrichir ses connaissances pour susciter l’envie d’écrire de l’atelier.

3 de l’entretien : régularité et bienveillance d’une douzaine de passionnés.

4 de l’amour : engrais deux fois par an pour bien se développer et rayonner.

NOS LECTURES-CONCERTS

Elles consistent à donner à entendre certains de nos textes d’atelier à un public de proches et d’amateurs de lecture à voix haute, en invitant un musicien pour que la fête soit plus belle.

Pour sa troisième saison, notre atelier a reçu, en janvier, Dmitri TOKAREV https://nooneisreal.bandcamp.com/, contrebassiste et, en juin, Bruno RAPIN, guitariste, chanteur, conteur. Deux artistes merveilleux, dans des genres très différents et des moments inoubliables !

L’atelier fonctionne les deuxièmes et quatrièmes jeudis de chaque mois d’octobre à juin, à Lalande, de 18h 30 à 20 h. Prochain atelier : jeudi 10 octobre 2019. Participation : 20  € par trimestre.

Un public ravi
Dmitri TOKAREV est venu à Lalande,
l’ami Bruno RAPIN aussi

Ce contenu a été publié dans Écriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Et de trois ! L’atelier d’écriture de Lalande est une plante vivace.

  1. Perrat dit :

    Bravo Émilie pour tout ce qui t’anime et ce que tu animes ! « Qui veut voyager loin ne ménage pas son écriture » Amicalement, Pascal.

  2. emildkg@admin dit :

    Merci, Michelle, pour ta contribution si pertinente et pour ton haïku très réussi.
    Il est vrai que Martine B. nous épate avec ses trouvailles poétiques… Dans l’atelier chacun a ses points forts sur lesquels s’appuyer, sans négliger les autres.
    Mon ordonnance pour l’été : un haïku par jour.

  3. Vanghersdale dit :

    Bonjour à toutes et à tous!

    Notre jardinière en chef a omis de vous préciser, qu’en plus des plantes vivaces, elle s’attaquait aussi à des espèces plus délicates et exotiques. Lors de notre dernière séance nous avons, par exemple, travaillé sur les haïkus. Il s’agit d’un petit poème japonais, très bref, mais qui impose des règles très précises. Ce n’est pas si facile… Pourtant, notre amie Martine B, nous a ébahis en se montrant particulièrement douée pour ce genre d’exercice. Il faut absolument qu’elle en lise quelques uns à la prochaine « porte ouverte ». Bel été à tout le monde, amicalement. Michelle

    Mer bleue, sable chaud
    Horizon perdu de vue
    Rêves de voyages…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.